L'hypnose et le tabac !

L'hypnose peut vous aider à sortir vainqueur de l'emprise du tabac.

Vous voulez arrêter de fumer avec l'hypnose !

L'hypnose peut vous aider à résoudre ce conflit intérieur, entre la partie consciente qui désire arrêter de fumer et la partie inconsciente qui continue à reproduire ce comportement.

L'hypnose permet de s'adresser à l'inconscient, c'est lui qui contrôle les habitudes, une à trois séance permet, de le convaincre de devenir définitevement un non-fumeur.

L'hypnose permet de désactiver les comportements qui sont liés au fumeur et de ce projeter vers un futur sans tabac.

 

Vous n'êtes pas convaincu par l'hypnose ? Pourtant, vous êtes entièrement hypnotisé par la cigarette !!!

Consultation pour l'arrêt du tabac.

Comment se déroule une séance.

Tout d'abord en premier lieu il y a la phase entretien nous avons un petit entretien pour que je puisse bien cerner le problème, quelles sont les motivations premières de la personne, les méthodes d'arrêts déjà employées par le passé du fumeur, pourquoi il y a eu échec, à quelle fréquence la personne fume...

 

Vient ensuite la phase travail la séance d'hypnose.

Vous vous installez confortablement assis ou allongé, vous vous détendez.

Puis vient l'induction et l'approfondissement votre conscient est toujours en alerte ce n'est pas un endormissement profond.

L’induction à pour but de vous "transporter ailleurs", dans un état d’attention centrée sur vous-même, de relaxation complète, c'est un moment particulièrement agréable.

J'utilise des techniques d’induction directes et indirectes, pour mettre en place le recadrage et instaurer un nouveau comportement par rapport au tabac.

 

Pour terminer, la phase réveil. les suggestions d’éveil permettent de "revenir" progressivement vers l'environnement extérieur.

 

 

Il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer pour se sentir mieux rapidement.

 

Après 20 minutes : la tension artérielle , le pouls, la température des pieds et des mains redeviennent normaux

Après 8 heures : la quantité de nicotine et de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié, l’oxygénation des cellules redevient normale

Après 24 heures : le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l’organisme, les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée, le risque de crise cardiaque diminue

Après 48 heures : la nicotine est complètement éliminée de l’organisme, les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer, l’odorat et le goût s’améliorent

Après 72 heures : les bronches se relâchent ,la capacité pulmonaire s’accroît.

Entre 2 semaines et 3 mois : la circulation sanguine s’améliore, le fonctionnement des poumons peut s’améliorer jusqu’à 30%

Entre 1 et 9 mois : la toux, la congestion nasale, l’essoufflement diminuent, la voix devient plus claire, les cils vibratoires dans les poumons se régénèrent et la capacité de l’organisme d'éliminer le mucus, de purifier les poumons et de combattre l’infection s’accroît

Après 1 an : le risque de maladie cardio-vasculaires est réduit de moitié, le risque, pour la femme, de contacter un cancer du col de l’utérus redevient comparable à celui d’une femme n’ayant jamais fumé

Après 5 ans : le risque de cancer de la bouche, de la gorge, et de l’œsophage diminue de moitié, tout comme le taux de mortalité lié au cancer du poumon, le risque d’accident vasculaire cérébral diminue et devient comparable à celui d’un non fumeur

Après 10 ans : le risque de mortalité liée au cancer du poumon est comparable à celui d’un non fumeur, les cellules pré cancéreuses sont remplacées par des cellules saines

Après 15 ans : le risque d’accident coronarien est semblable à celui d’un non fumeur

 

Texte : Tabac info 

Autopsie d'un meurtrier.

Quelle substance vous fait le plus peur ?
Quelle substance vous fait le plus peur ?